Home / Finance / Assurance décès : prix ?

Assurance décès : prix ?

L’assurance décès est le meilleur moyen de soutenir ses proches en cas d’un soudain départ de votre part. C’est en effet un soutien financière au profit des bénéficiaires après une capitalisation de quelques versements de votre part. Bénéfique, pratique, morale… l’assurance décès est parfait pour les gens qui a des personnes à charge sous leurs ailes ou justes d’autres personnes à qui ils tiennent beaucoup. Mais à quel prix ? Pour avoir la réponse à cette question, je vous invite à lire notre article jusqu’à la fin

Une assurance décès, c’est quoi exactement ?

Une assurance décès, c’est un montant destiné à une personne (ou groupe de personnes)  en particulier. Cette somme est en effet le fruit d’une capitalisation de plusieurs versements effectué par le souscripteur (la personne qui s’engage au contrat). Le montant est défini à l’avance mais il se peut que certaines imprévues soient déduites de cette somme (ex : remboursement d’un prêt).

Une assurance décès peut se faire confondre avec  une assurance obsèques ou une assurance vie. Une confusion que la plupart des gens commettent encore. Une assurance obsèques garde un peu le même concept  mais la différence se retrouve dans le but. L’assurance décès vis à soutenir les bénéficiaires sur le plan financier et son utilisation reste facultative (c’est-à-dire que les bénéficiaires peuvent l’utiliser comme ils le veulent, mais dans certains cas, la somme est tout de suite versée sur un compte dans le but est défini à l’avance comme les frais de scolarité). Une assurance obsèques soutient aussi financièrement les bénéficiaires mais la somme est destinée à supporter les charges funèbres.  Le souscripteur prépare donc ses propres funérailles. Une assurance vie ressemble à une assurance décès sur le fait qu’elle est le fruit d’une capitalisation de plusieurs versements. Mais elle est assez souple sur les opérations sur le compte. Le souscripteur peut inscrire un bénéficiaire sur le compte en cas de décès mais il peut retirer une quelconque somme à tout moment (partiellement ou totalement).

Le prix à payer pour pouvoir laisser en héritage une bonne assurance décès

Comme la somme est définie à l’avance, le montant du ou des versement(s) est défini aussi avant de signer le contrat.

Vous pouvez choisir d’effectuer des versements par mois ou par trimestres ou semestres… mais plus la durée entre 2 période sera longue, plus vous devez payer chère. Pour le cas des versements mensuels, il y  a un montant minimal à payer. Il est aussi possible de ne payer qu’une somme unique qui va se capitalisé jusqu’à la date d’échéance.

Le montant des sommes à capitaliser dépendent de plusieurs critères à savoir :

  • L’âge de la personne: les seniors devront payer plus que les jeunes pour l’établissement d’un contrat d’assurance décès. Mais vous avez le droit de vous souscrire à un contrat d’assurance décès tant que vous avez la capacité juridique.
  • Le montant de la somme finale: plus vous prévoyez de laisser à l’héritage une grosse somme, plus vous devez épargner beaucoup.
  • Avantages incorporels: certains établissements proposent des services de soutiens psychologiques, émotionnels, orphelinat… et les frais seront définis à l’avance.
  • La santé de la personne: dans certains cas, on peut vous demander de faire un bilan de santé. Les personnes qui sont diabétique par exemple doivent payer beaucoup plus que les personnes en parfaites santés. Les fumeurs et les toxicomanes doivent aussi payer plus.
  • Selon l’assurance: comme c’est un marché concurrentiel, les établissements ne proposent pas les mêmes formules. Ce qui nous permet de passer au point suivant : les tarifs selon les établissements.

Les tarifs selon les établissements.

Pour que vous n’ayez pas à résilier le contrat pendant la période, on vous conseille de faire un devis pour savoir quelle est la meilleure assurance. Par exemple, pour le cas de la Caisse d’Epargne, vous devez verser 344,4€ si vous avez 42ans alors que c’est 11152€ si vous en avez 56 ; or qu’avec la Société Générale, le montant annuel est de 96€ pour la quarantaine, et 350,7€ pour l’autre tranche d’âge. Noter que le but ici c’est d’accumuler 100.000€. En tout cas, vous ne devriez pas vous référer au prix car les assurances proposent d’autres services. Vous devriez donc faire des comparaisons pour savoir quel établissement vous convient le mieux.

Un contrat d’assurance décès est un moyen de soutenir ses proches même après la mort. Vous devriez juste choisir une bonne assurance pour que vous n’ayez pas à payer gros alors que les services sont moindres.

About Paul

Check Also

avis classement banque

Banques traditionnelles VS Banques en ligne : le duel !

Nous sommes de plus en plus tiraillés par un choix crucial qui déterminera l’avenir de ...